Déc 17

Eau & Assainissement : gérer des interventions complexes et variées

Posté par : Juliette Fauchet / Etiquettes : , ,

Eau & Assainissement : gérer des interventions complexes et variées

Evacuation et collecte des eaux usées, entretien des canalisations, raccordement au réseau du tout à l’égout, traitement des boues d’épuration, vidange et nettoyage de bacs à graisse… les interventions relatives à la gestion des eaux et à l’assainissement sont variées et complexes. De plus, elles doivent être exécutées rapidement au risque sinon de gaspiller l’eau ou de polluer les sols.
 
Dans un tel contexte, les prestataires doivent disposer d’outils leur permettant d’optimiser la gestion de leurs équipes et leurs missions d’interventions.
 
Vitale pour tous, l’eau est un bien précieux. Ressource limitée, elle doit être économisée, distribuée de façon optimale et dépolluée pour éviter toute contamination des nappes phréatiques. Ainsi, que ce soit chez un particulier, sur la voie publique ou dans un établissement privé ou public, une fuite d’eau conséquente est non seulement inacceptable à l’heure de la pénurie d’eau en certaines saisons et, financièrement coûteuse pour le particulier ou la collectivité. Les engorgements ou l’évacuation des eaux usées non traitées dans la nature sont également intolérables car sources de nombreux risques sanitaires (maladies ou proliférations d’insectes) et d’infiltrations toxiques dans les sols.

Vidanger, réparer, raccorder, évacuer : les interventions sont complexes et variées

Collecter les eaux usées et pluviales, entretenir et réparer les canalisations, remettre en conformité les réseaux, raccorder au tout à l’égout, évacuer et traiter des boues d’épuration, nettoyer, vidanger et réparer les canalisations, inspecter avec des caméras les canalisations pour anticiper les ruptures… toutes ces actions sont gérées par des entreprises privées ou par les collectivités locales.
 
Pour intervenir vite et bien, ces prestataires doivent donc disposer de techniciens dotés de compétences variées et pointues et s’appuyer sur des outils performants.

Repérer le technicien le plus compétent sur une problématique donnée

Pour être efficaces, les entreprises de maintenance sur l’eau et l’assainissement doivent donc déployer une solution de répartition capable de prendre en compte l’important volume et la grande variété de leurs prestations. Alerté par une collectivité locale, par un particulier ou une entreprise, sur un problème de dysfonctionnement du réseau de distribution, de fuite sur une canalisation, ou de déficience d’un traitement des eaux usées, le responsable opérationnel du prestataire de services doit pouvoir repérer, en temps réel, le technicien de terrain le plus compétent sur la problématique donnée et consulter sa disponibilité.
 

Visualiser le planning pour dépêcher le bon technicien

Ainsi, grâce à une solution de répartition regroupant les compétences des techniciens (profils, spécialités, dernières interventions) et le planning de la journée (techniciens présents, lieux d’interventions, horaires, temps prévus pour les opérations, types d’interventions), le planificateur peut visualiser et dépêcher, le plus rapidement possible, le meilleur profil.
 
A noter que la solution doit également fournir une fonctionnalité de géolocalisation pour permettre au planificateur d’évaluer le temps de trajet entre deux lieux d’interventions.

Prestations de maintenance préventive

Au delà des urgences, de nombreuses prestations sont du ressort de l’entretien des infrastructures, voire de la prévention de ruptures ou d’engorgements de canalisations. Ainsi, le réseau de distribution et les infrastructures des eaux usées et des eaux pluviales étant, dans certaines régions, très vieillissants, il est important de pouvoir anticiper les problèmes avant qu’ils ne surviennent.
 
La visualisation des canalisations enterrées de l’intérieur par l’inspection télévisée via une caméra permet de recueillir des informations sur l’état des canalisations et de faire de la maintenance préventive. L’outil de planning doit donc intégrer ce type de prestations qui peuvent être contractualisées avec les entreprises ou les collectivités.

Une solution capable de s’interfacer avec le SI pour délivrer des informations

La solution doit s’interfacer avec le SI de l’entreprise et d’autres outils afin de recueillir des informations sur les interventions déjà réalisées, sur le type de canalisations d’une commune (type de matériaux, date de mise en place, dernières interventions, etc.) ou des données sur la topographie du réseau. Toutes ces informations centralisées dans la solution de répartition peuvent alors être délivrées sur les Smartphones ou PDA des techniciens.
 
La solution doit également leur fournir les fiches clients (nom, adresse, tel, types d’intervention…), un outil de géolocalisation et la possibilité de signer électroniquement le rapport d’intervention de façon à ce que les techniciens puissent clore leurs prestations et envoyer les formulaires remplis et signés directement par mails aux clients depuis leurs application mobile. Par ce processus dématérialisé, le prestataire accroit la traçabilité des opérations et constitue un document à valeur probante en cas de litige.

Une digitalisation qui séduit et fidélise les techniciens de terrain

Les techniciens doivent également pouvoir remonter de l’information dans le SI de l’entreprise via des comptes rendus d’intervention directement réalisés sur leurs Smartphones ou PDA. Cette dématérialisation enrichit la connaissance clients du prestataire lui permettant ainsi de proposer des services plus personnalisés ou d’anticiper des interventions.
 
Pour le technicien, la rédaction du compte rendu directement sur son Smartphone ou PDA lui évite les retours au bureau. Une autonomie, un gain de temps et un environnement digital très appréciés des générations Y et Z. Pour ces jeunes, le niveau de digitalisation est un élément déterminant dans le choix d’une entreprise. A l’heure de la pénurie de ces profils et du fort taux de turn over parmi les techniciens, les prestataires doivent séduire et fidéliser les talents.
 
Face à des interventions de plus en plus complexes et variées, les prestataires doivent gagner en efficacité. Cela nécessite de s’équiper d’une solution de répartition permettant d’envoyer très rapidement sur site la bonne personne, de l’accompagner dans sa mission et de produire des dossiers clients totalement dématérialisés. Grâce à la digitalisation, les prestataires optimisent leurs activités.
 
 

Articles similaires :

A propos de l’auteur

Juliette Fauchet

Juliette Fauchet est journaliste indépendante. Forte de plus de 25 ans d’expérience au service de grands groupes de presse, elle écrit notamment sur des thématiques liées à l’informatique d’entreprise, au numérique et aux nouvelles technologies.

Essayez le leader Praxedo

Pas d'engagement, pas de carte bleue demandée
une bonne idée, faites un essai gratuit
Essai gratuit

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.